5ème extrait de Rogue River Evolution

Extrait Chapitre 10 – Page 61 :

« Sous les rayons rasants du soleil matinal, les irrégularités du petit lopin de terre étirent leurs ombres avec panache. Attachée à un piquet, une chèvre broute les quelques herbes desséchées qui subsistent encore dans son périmètre. L’animal a passé la nuit entière dehors, une corde au cou.

À une vingtaine de mètres de là, dans une vieille grange, Matthew Thompson se tient assis en tailleur sur un matelas de fortune confectionné avec un peu de foin enveloppé dans un drap. Devant lui, un gros reflex numérique repose sur un trépied télescopique. La nuit a été longue et le cryptozoologue, qui a gardé un œil ouvert pendant de longues heures d’attente, enchaîne les bâillements à se décrocher la mâchoire.

Il est presque huit heures du matin. Bientôt, il fera trop chaud et comme la veille, il n’aura obtenu aucun résultat. Il s’assoupit.

Aux abords de la clôture, un mouvement attire l’attention du ruminant. L’animal figé cherche le danger du regard. Rien de suspect ne se distingue dans son champ de vision, hormis la danse synchronisée des hautes herbes bercées par le souffle discontinu de la brise matinale. Rassuré, le petit herbivore reprend son rituel consistant à retrousser les babines pour approcher ses dents au plus près des racines et sectionner les brindilles jaunies qu’il mastique ensuite avec nonchalance.

Matthew sursaute.

Tiré de son sommeil par un bêlement perçant, il croit entendre les braillements d’un nouveau-né. Ses esprits rassemblés, il se précipite vers son appareil photo, l’allume et zoome en direction de la biquette affolée. À quelques mètres d’elle, un prédateur est en approche. La silhouette ressemble à celle d’un coyote.

Matthew fait la mise au point de l’objectif maintenant braqué sur l’intrus. « La vieille avait raison ! »

Ce qu’il observe ne ressemble à aucune espèce référencée. La bête s’apparente grossièrement à un chien sauvage d’une trentaine de kilos, mais le spécialiste note tout de même quelques signes particuliers. Les oreilles sont petites, taillées en pointe et excentrées de chaque côté du crâne. Le museau est long et arbore des canines acérées dépassant en haut et en bas des lèvres légèrement retroussées. Quant au pelage, il est quasi inexistant. Seules quelques touffes de poils sombres se répartissent de manière hétérogène, bien que plus dense au niveau du dos. La peau de l’animal est visible et présente un aspect rugueux et sale. Matthew comprend pourquoi les autorités locales avaient conclu à des animaux atteints de la gale en se penchant sur les descriptions des témoins oculaires de la région et les quelques clichés de mauvaise qualité mis à leur disposition.

L’échine courbée, le chupacabra avance prudemment vers sa proie agitée. Matthew, inquiet du sort réservé à l’appât, continue malgré tout à prendre un maximum de photos.

À un mètre du ruminant terrorisé, le prédateur se jette à son cou, lui plante les crocs profondément dans la chair et referme impitoyablement ses mâchoires.

Matthew, qui a basculé son appareil numérique en mode vidéo pour filmer la scène, est éberlué par la violence du coup porté. En une fraction de seconde, la chèvre se retrouve plaquée au sol. Après quelques ruades désespérées pour se défaire de son agresseur, le caprin capitule. Les pattes suspendues en l’air tressaillent encore quelques instants avant de retomber comme de vulgaires morceaux de chiffons. L’animal vidé de son sang sombre lentement vers la mort. C’est à ce moment précis que Matthew se saisit d’une carabine déjà chargée et prête à faire feu. Accroupi, un genou posé à terre, il met en joue le chupacabra et contrôle sa respiration jusqu’à la retenir au moment d’appuyer sur la gâchette. » […]

Rogue River Evolution (Tome II)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close